Vendredi 20/10/2017 19:45   |   Admin  Dernière mise à jour effectuée il y a 2 jours
- + Taille texte  |   Mentions Légales  |   Plan du site  
Ok
Pompiers de Marlieux : un siècle d'histoire

PETITE HISTOIRE DE LA COMPAGNIE des POMPIERS

de MARLIEUX/ ST GERMAIN SUR RENON

1893-2003


Cet article est écrit , pour l'essentiel par Maurice Servillat qui fut Adjudant Chef puis Sous Lieutenant Honoraire de la Compagnie après sa retraite en 1995 . Il a bénéficié des souvenirs de collègues comme Antoine GILET , Claude PERRET et François CHAMONARD et de documents photographiques fournis par Jean JANODET. Tous doivent être remerciés ici.

De même que Denise DIAS qui a ajouté quelques notes tirées des compte-rendus des conseils municipaux de la Commune qui a toujours eu à sa charge le fonctionnement des Compagnies.

La Compagnie des pompiers de Marlieux , aujourd'hui centre de première intervention ( C.P.I.) est née en septembre 1893 sous la présidence de Monsieur Raphanël , maire du village. Le conseil municipal estimant que la commune ne pouvait entretenir suffisamment le matériel pour lutter contre les incendies faute d’hommes exercés, décide la création d’un corps de sapeurs pompiers avec un effectif de 18 hommes.

Une somme est votée pour leur habillement et leur équipement et le conseil municipal s’engage également à subvenir pour une période de 5 ans aux autres dépenses qui seraient nécessaires à l’entretien du corps.

D’ailleurs, 2 ans plus tard, 15 nouvelles tenues sont déjà commandées à monsieur Meunier de Lyon.

Tous les hommes choisis n’avaient sans doute aucune formation particulière mais ils avaient le courage et la volonté de lutter contre le feu, sinistre primordial à cette époque.

 Voici les noms des premiers pompiers .Il pourraient porter le nom de « fondateurs – créateurs" :

FLOCHON Jean – Pierre
BLANC
BOULY
RAY
GEORGES
LACOMBE
METRAS
PERRIER
BARDET
Lieutenant chef de Corps Sergent
Caporal

Caporal

BLANCHET
CAILLON
COUDERT
EMEYRIAT
CATHELIN
NOEL
BERNARD
ROY


LE MATERIEL DE L’EPOQUE

Il comprenait une pompe à bras, uniquement refoulante, dont nous avons perdu la trace, quelques tuyaux de chanvre, une lance en cuivre et des seaux de toile qui servaient à alimenter le réservoir de la pompe.

Les pompiers et la population formaient une chaîne avec les seaux du point d’eau au réservoir de la pompe pour alimenter celui-ci. Il n’y avait évidemment pas de véhicule automobile à la compagnie pour déplacer cette machine, sans doute le cheval d’un habitant .

En novembre 1895, un traité de gré à gré est signé entre monsieur François Raphanel maire et monsieur Flochon Joseph, entrepreneur de travaux, demeurant à Marlieux pour construire au nord de la classe de l’école de garçons ( devenue l'actuelle école maternelle) un hangar fermé et couvert, destiné à remiser la pompe à incendie.Ce hangar sera par la suite transformé en chaufferie.

 C’est cette même année que le premier drapeau fut offert à la Compagnie par les dames de Marlieux qui formaient un comité de bonne volonté pour venir en aide aux personnes âgées et aux malades.

Ce premier drapeau se trouve aux archives municipales.

 Après 1902,une subvention annuelle allouée par l’état à la Compagnie de Pompiers est affectée à un fond de secours destiné aux pompiers nécessiteux ou malades. En fait elle sert le plus souvent à l’entretien et à l’amélioration du matériel d’incendie.

 

1910 : MUNICIPALITÉ DE MONSIEUR RENAUD Claude

Le maire est, depuis la création, le responsable des pompiers dans sa commune.

Une nouvelle liste de pompiers est constituée. Quelques anciens restent, de nouveaux arrivent.

Voici la composition de la Compagnie :

FLOCHON Jean –Pierre
Lieutenant chef de Corps

Métras Benoît
Couders Antoine
Blanchet Joseph
Cathelin Hugues
Joly françois
Pobel Jean-Marie
Caillon Georges
Cathelin Jean-Baptiste



Noel François
Curvat louis
Finaz Jules
Forest Jean
Crétin Jean – Marie
Gadiollet Jacques
Cormorèche Pierre


Dans les 20 premières années, il semble qu’il n’y ait pas eu de grands achats de matériels, rares à cette époque.

La tenue de sortie est de rigueur alors que la tenue de feu  n’existe pas encore.

Les pompiers sont très représentatifs dans la commune.

Le chef de Corps accompagne le maire dans toutes ses sorties les plus officielles.

 

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL, AOÛT 1922

Lors de la réunion du conseil Municipal en août 1922, le maire explique que les équipements de pompiers réquisitionnés en 1914, sont propriété de la commune .La somme de 1200 francs à recevoir de l’état pour acheter de nouvelles tenues est insuffisante ( le devis établi par la maison Joseph Meunier de Lyon s’élevant à 1754 francs) ,le conseil vote un crédit supplémentaire.

10 ans plus tard, les sapeurs pompiers retraités doivent restituer les uniformes fournis par la commune …. !


1938 :  MUNICIPALITE DE MONSIEUR BERTHAUD Victor

Le 2 octobre eut lieu l’élection au conseil supérieur des sapeurs pompiers avec changement de Chef de Corps.

BORGAT Jean-Claude
Lieutenant Chef de Corps
Janodet Henri
Crétin Jean-Marie
Deshenry Joseph
Montrade Benoît
Guichon Charles
Rognard Joseph
Lombard Benoît
Janin Joseph


Planche Joseph
Duboisy claude
Cathelin Jean marie
Druguet Claudius
Roche Henri
Perret Claudius
Damien Pierre
Ferrand louis


Dans cette nouvelle équipe, on commence à remarquer deux noms de Saint Germain : messieurs Cathelin Jean-Marie et Druguet Claudius.

La commune de Saint Germain ne possédant pas de Compagnie, la population a sans doute ressenti le besoin de s’entendre avec Marlieux pour la création d’un Corps de sapeurs pompiers intercommunal.

 

1943

Le conseil municipal après avoir entendu l’ exposé de monsieur Janodet, lieutenant de la Compagnie de pompiers de Marlieux, décide de charger celui-ci de prévoir le remplacement du matériel usagé, d’étudier l’acquisition d’un moteur moderne et de prendre contact avec la Mairie de St Germain pour établir un programme commun d’achat du matériel dès que les circonstances seront favorables.

Une moto pompe est achetée deux ans plus tard à la maison Maheu-Labrosse de Lyon ainsi que diverses fournitures. Une aide est demandée à l’état.

 

1946 : MUNICIPALITE DE MONSIEUR GUILLEMAUD Joseph

Le 24 février, le conseil municipal de Marlieux décide la création d’un corps de sapeurs pompiers intercommunal avec Saint Germain.

Etaient présents  à cette réunion, les conseillers suivants :Monsieur Guillemaud Joseph, maire ainsi que Messieurs Clair, Gay, Flutet, Berthaud, Tisserand, Curtet, Guérin, Perchet, Roche, Flochon.

Saint Germain est alors sous la municipalité de Monsieur Cathelin Jean-Marie et le conseil municipal composé de Messieurs Ducrozet Alphonse, Chamonard B, Pennet François, Bernard Claude, Deplatière Henri, Cathelin P, Humbert J.

La compagnie intercommunale est ainsi née 53 ans après la création d’une subdivision de sapeurs pompiers à Marlieux.

Elle est composée de 26 hommes dont 8 de Saint Germain, le siège social et la responsabilité restant à la commune de Marlieux.

Fin 1946, monsieur Janodet Henri prend le commandement de la compagnie et ceci pour 29 ans.Il est élevé au grade de Lieutenant, nommé par le maire, monsieur Guillemaud.

 

Beaucoup d’hommes sont passés sous son commandement. Tous n’ont pas fait 20 ans de service mais ils méritent d’être cités ici, leurs noms apparaissent sur le registre matricule de la Compagnie.

Planche Joseph
Druguet Paul
Lombard Benoît
Roche Henri
Janin Joseph
Gilet Antoine
Sarrazin Jules
Janin Henri
Janin Albert
Clair André
Gudin Jean
Perret Claude
Gruguet Antonin
Alamercery Jean
Taponat Jean
Chavel Victor
Chamonard François
Jacquet Paul
Clair joseph
Perrier François
Manguelin André
Benoît joseph
Planche Daniel
Tisserand Charles
Manguelin Henri
Damian Charles
Planche Pierre
Planche Michel
Rognard Albert
Tabouret André
Paget Noel
Mollière Pierre
Deshenry Antoine
Servillat Maurice
Chavel Pierre

 

1947

Cette même année fut achetée la première moto pompe à moteur aspirante et refoulante ,d’un débit de 60 mètres cubes/heure, équipée de tuyaux de chanvre.

De marque « Guinard, » elle a été achetée grâce au bénéfice d’une fête sportive organisée à Marlieux, patronnée par monsieur Janodet ainsi qu’à une souscription auprès des habitants de Marlieux et Saint- Germain.

Le conseil municipal décide l’acquisition d’une combinaison en toile pour chacun des 26 pompiers

La commune de St Germain prend à sa charge l’équipement de ses 8 pompiers.

Chaque pompier sera responsable de sa tenue.

 

L’année suivante, le local des pompes est transféré chemin de la Laiterie, garage en planches uniquement.

Un grand poteau de bois était élevé juste à côté , ce qui permettait après un sinistre, de suspendre les tuyaux de chanvre gorgés d’eau afin de les faire sécher.

L’arrivée des tuyaux en plastique a résolu ce problème.

Cette même année, un crédit est voté pour l’acquisition de médailles d’honneur aux sapeurs pompiers décédés.

Le syndicat agricole achète le châssis et les roues de l’ancienne pompe à incendie , le prix de cette vente servira à l’équipement de la Compagnie.

Les Pompiers en 1950 :

1 BENOIT Joseph8 délégation de Villars
15 délégation de Villars
22 PERRET Claude
2 MOLIERE Pierre
9 JANIN Joseph16 DRUGUET Paul23 JANODET Henri
3 CLAIRC André10 TISSERAND Charles17 CHAVEL Victor24 LOMBARD Benoît
4 PLANCHE Daniel11CHAMONARDFrançois18 délégation de Villars
25 CLAIR Joseph
5 TAPONAT Jean12 JANIN Henri19 PERRET Claudius26 PERRIER François
6 SARRAZIN Jules13 MANGUELIN Henri20 JANIN Albert27 PLANCHE Joseph
7 JACQUET Paul14 ROGNARD Albert21 ROCHE Henri


 

1950

Une sirène rachetée par la commune de Marlieux à celle de Villars les Dombes est installée sur le clocher de l’église.

En 1954, après la construction du château d’eau, elle sera transférée sur celui-ci.

Auparavant, les pompiers étaient prévenus par les cloches du village.

En octobre 1952, la Compagnie s’équipe de sa première voiture automobile achetée aux pompiers de Villars pour la somme de 30 000 francs.

Nos vieilles mémoires nous laissent à penser qu’elle était de marque « DONNET ».

« Elle avait beaucoup de jeu dans la direction nous disent certains, à droite les vitesses passaient très mal nous disent les autres. » La conduite était à droite et le levier de vitesse sur le marche-pieds.

Un nouveau garage est mis à disposition de la Compagnie, place de la salle des fêtes où se trouve aujourd’hui la chaufferie .


1952

La société loi 1901  « Amicale des Sapeurs Pompiers de Marlieux Saint Germain sur Renon » est créée le 15 novembre 1952, sous la présidence de monsieur Janodet, Lieutenant chef de corps et de monsieur Guillemaud, maire de Marlieux ;

Elle a pour but la gestion des finances de la Compagnie .


Cette Amicale a la responsabilité

  • d’organiser les manifestations à but lucratif

  • le devoir de récompenser ses pompiers par un voyage et le banquet qui reste la fête officielle des pompiers

  • de subvenir aux frais occasionnés pour le bon fonctionnement de la Compagnie.

  • D’organiser les stages de perfectionnement des hommes tant au niveau de leur instruction que de leur entraînement physique.

La fanfare était associée aux défilés , en particulier pour le banquet des pompiers.

Henri Janodet et son fils Jean

Départ à la retraite d'Henri Janodet                      Cliquez pour agrandir


1965 : MUNICIPALITÉ DE MONSIEUR JEAN VUILLEROT

Les pompiers transforment et aménagent un camion Citroën U 23, équipé d’une citerne de 800 litres d’eau.

Dans les mêmes années, ils achètent un camion Ford qui vient de Montluel. Il est équipé de banquettes pour le transport des hommes.

Devant l’arrivée de ces véhicules, il faut construire un garage et la commune investit dans un local, construction métallique, dans la cour du château d’eau qui existe toujours.

40 mètres de tuyaux sont achetés par la commune, une subvention du département est demandée.


1971

Les pompiers achètent un extincteur poudre de 300 kg, aux établissements SICLI, appareil dernier cri pour l’époque.

Cet achat a été financé en totalité par l’amicale, suite au bénéfice réalisé par la fête de joutes sur l’étang de Marlieux.

Cet extincteur a été réformé en 1992, son entretien étant trop onéreux et son utilisation dépassée.


1976

Monsieur André Tabouret prend le commandement de la Compagnie pour 7 ans.. Il est élevé au grade de Lieutenant, toujours nommé par le maire.

Ce nouveau chef de Corps aura pour mission de mettre à jour , suivant les directives départementales, le système de couverture sociale, accident et retraite des sapeurs pompiers.

On commence à ressentir une évolution future de la Compagnie, conformité, réglementation, prise de responsabilité.

Les premières retraites apparaissent.


La compagnie se rajeunit avec des hommes comme :

Clair louis
Cointet André
Janin Jean-Paul
Deplanche gérard
Moisson Marius
Déplatière André
Viallon Marcel
Ponthus Norbert
Rognard Daniel
Raccurt Joël
Belleton Guy
Rognard Henri
Desbonnes René

Fady Daniel
Lapalus Jean-Pierre
Grivet Jean-Jacques
Girard Marcel
Dessertine André


A partir de cette date, tous les corps de sapeurs pompiers de France font face à une restructuration importante.

Les pompiers qui signent un engagement sont dans l’obligation de recevoir un minimum de formation.

La retraite est obligatoire à 55ans.

Le chef de Corps doit effectuer un stage de formation technique et administratif de 10 jours consécutifs .Il passe un examen dans le mois suivant pour être élevé au grade d’Adjudant, le grade de sous-officier étant obligatoire pour être chef de corps titularisé dans sa fonction par le préfet.


Cette même année, un camion citerne CCI de 3000 litres d’eau est attribué par le département . Ce véhicule possède une moto pompe incorporée à la citerne.

La commune achète un véhicule «  Estafette » pour en faire un véhicule tout usage.

Les deux garages sont isolés par les pompiers, ce qui permet de garantir la citerne d’eau contre le gel. Tous les tuyaux de chanvre sont remplacés par des tuyaux en plastique.

Les tenues sont rendues obligatoires.

Aucun pompier ne peut sortir sur une intervention avec ses effets personnels. Treillis, vestes de cuir, casques sont achetés, des armoires métalliques sont mises en place pour le rangement des tenues.

La Compagnie en 1984


1 FLAMIN Jean

7 VUILLEROT JEAN

13 MOISSON Marius

19 VIALLON Marcel

2 LEPOMBY Philippe8 DESSERTINE André14 SIMPLEX Madeleine20 PONTHUS Norbert
3 LAPALUD Jean Pierre9 ROGNARD Henri15 SERVILLATMaurice21 TABOURET André
4 JANIN Jean-Paul10 GIRARD Marcel16 PIROUD Georges22 COINTET André

5 FADY Daniel

11 DESPLANCHE Gérard17 DESBONNE René
6 RACCURT Joël1 2 DEPLATIERE André

18 clair louis




En 1991, le 13 septembre,suite aux inondations du village de Marlieux, la moto pompe achetée en 1947 est mise hors d’usage.

La municipalité décide l’achat d’une moto pompe neuve à amorçage automatique, d’un débit de 45 mètres cubes /heure, aux établissements Desautel.


L’année suivante, la direction départementale des services incendie invite les chefs de corps des Centres de première intervention. à prendre leur pleine responsabilité et de jouer leur rôle en signant une charte d’engagement entre les centres de 1° secours,, le centre de secours, la commune et le centre de première intervention..

Celui. de Marlieux-Saint-Germain, fort de son statut intercommunal et de ses 60 sorties annuelles peut signer cet engagement étant donné son équipement et la formation de ses hommes .


Obligations de cette charte d’engagement et son contenu :

  • Le Centre de première intervention (CPI) . est prévenu en premier par le centre de transmission des appels (18) pour tout sinistre signalé sur les communes de Marlieux et Saint –Germain et extra muros, si le CODIS le décide.(Centre Opérationnel Départemental d' Incendie et de Secours)

  • Il  assure les premiers secours en cas d' accidents de la route et secours à personnes et organise l’arrivée du Centre de Secours prévenu dans les secondes qui suivent .

  • Il assure aussi la protection incendie.

Cette orientation du Centre de première intervention (CPI) s'avère très bénéfique et stimulante pour les hommes qui auparavant étaient souvent appelés en dernier pour faire la circulation et balayer la route.

Ces pompiers du C.P.I. ont une formation suffisante pour s‘inscrire en double engagement avec Saint Paul de Varax afin d’ y assurer les permanences week-end et toutes les nuits de la semaine.

Ce système fonctionne depuis le mois d’août 1992 .

  Réception de la motopompe en 1991   ( cliquez pour agrandir)


1994

Monsieur Dessertine André de Saint-Germain prend le commandement de la compagnie. Il est nommé Caporal puis caporal chef. La formation des pompiers est accrue, de plus en plus rigoureuse.

Un pied de sirène est installé, commandé par le centre de transmission des appels (18) sur simple appel téléphonique.

Des B.I.P.S. sont aussi achetés, ce qui permet de prévenir tous les pompiers individuellement.

Les deux véhicules sont réformés ; deux nouveaux arrivent : un V.P.I. pour tout ce qui est des premiers secours et protection incendie et un deuxième Master Renault, pour faire un véhicule tout usage.

Dès 1992, les pompiers du C.P.I. ne travaillent plus seuls, ils sont souvent secondés par le Centre de Secours.


André Dessertine et Maurice Servillat                     Remise de la médaille de vermeil à M. Servillat par

                                                                               monsieur Vuillerot


1995

Les tenues d’interventions sont toutes renouvelées, treillis, vestes, vestes de cuir, casques, bottes de cuir, maillots de sortie.

Le nombre des sorties augmente chaque année pour atteindre 70 à 80 par an.


1997

Un groupe électrogène, une tronçonneuse, un appareil oxygénothérapie sont achetés avec l’argent de l’Amicale.


2003 : MUNICIPALITÉ DE MONSIEUR PAUL MICHAUD.

La commune décide d’acheter le garage de monsieur Poulard, près de l’ancien lavoir ,afin d’y aménager une caserne de pompiers.

L’aménagement intérieur, peinture, WC, douche, vestiaire, salle de réunion, bar, bureau, garage du matériel est réalisé par les pompiers et financé par l’Amicale.

Depuis 1994, beaucoup de nouveaux pompiers sont engagés dont trois femmes.

La Compagnie est alors composée de :

Dessertine André
Caporal chef de Corps
Rognard Henri
Lepomby Philippe
Lapalud Jean-Pierre
Chevalier Bernard
Ponthus Norbert
Thibault Pierre


Ponthus Christophe
Ponthus Sébastien
Garnero Thony
Hoareau Judicaël
Humbert Jérôme
Planche Thierry
Rodrigue Richard


Rognard Benoît
Poncet Alain
Perret Denis
Lepomby Jean-Luc
Curnillon Myriam
Lapalud Anne Cécile
Belleton Patricia


Tels sont quelques éléments de la vie de la Compagnie des Pompiers de Marlieux  , Compagnie à laquelle s'est associée celle de Saint Germain sur Renon.

La Compagnie a été fondée, transformée, modernisée au fil des années par des hommes courageux , conscients de leur engagement et de leurs responsabilités,et qui se sont dévoués sans ménagement.

De 1893 à 2003, 6 Chefs de Corps se sont succédés à leur tête.

B

    Blason des Sapeurs Pompiers                                         Insigne des Anciens Sapeurs Pompiers



 RAPPEL DE QUELQUES DONNÉES


NAPOLÉON CRÉA LES SAPEURS POMPIERS   :  ORIGINE DE L’APPELLATION "SAPEURS POMPIERS »

Jusqu’à la révolution, il n’existait qu’un seul pompier en France :

LE POMPIER DU ROI.

Il était chargé de faire fabriquer des pompes à incendie pour toutes les provinces de France car depuis le Moyen âge, on utilisait uniquement des seaux pour éteindre le feu, aussi bien dans les villes que dans les campagnes et tout le monde faisait la chaîne pour y participer .

Quand les premières pompes et tuyaux apparurent au XVI°siècle, il revint aux moines et aux gens du bâtiment de gérer le matériel.

Lors de la révolution en 1789, les religieux  laissèrent leur responsabilité à un corps nouvellement crée, celui des Gardes Pompes.

En 1811, après la catastrophe de l’incendie de l’ambassade d’Autriche à Paris, le corps est dissout.

Napoléon confie la mission de la lutte contre l’incendie aux hommes du génie appelés sapeurs.

Ces gens ont la responsabilité de construire des ponts pour faciliter le passage des troupes mais ils effectuent aussi un travail de sape: saboter les ponts pour gêner l’ennemi.

Telle est donc l’origine de l’appellation actuelle des corps de Sapeurs Pompiers :

SAPER, détruire le feu avec des pompes d’où  le terme "sapeurs pompiers"

( D’après Jean Claude Lapalud, ancien pompier de Lyon et guide du musée des sapeurs pompiers de cette ville. )


UN SERVICE PUBLIC A LA CHARGE DES COMMUNES .

Pendant la révolution, la loi du 24 août 1790 oblige les municipalités à prendre toutes les précautions pour faire cesser les incendies

1791 : les communes sont obligées de disposer dans la mesure du possible de pompes et de seaux incendie.

1792 :Le 5 novembre, la convention décrète que le service des pompes relève des dépenses locales.

1815 :Chaque commune doit constituer un service civil de lutte contre le feu.

             Les sapeurs pompiers sont alors placés sous l’autorité des maires.

1875 : Les communes doivent s’engager à posséder et à entretenir le matériel.







(i) Article créé le 10/05/2013         *  Article consulté 15197 fois
(i) Mots-clés    pompiers (50)   compagnie (26)   monsieur (20)   sapeurs (19)   marlieux (19)   commune (16)   corps (16)   cette (15)  


> Dans la même catégorie...

Lundi 06/02/2017
 
Mercredi 25/11/2015
 
Lundi 04/02/2013
 
Vendredi 22/06/2012
 
Lundi 31/10/2011
 
Vendredi 16/09/2011
 
Mardi 31/05/2011

Vie de la Commune : les trente dernières années

Noëlle COINTET secrétaire à la Mairie de MARLIEUX depuis le 1er septembre 1979 a pris sa retraite le 1er mai 2011. Dans son lors du "pot" de départ , elle décrit avec beaucoup de cœur le métier qui fut le sien , et fait un récapitulatif de la vie de la commune pendant les 30 dernières années.
Lire la suite
Samedi 16/01/2010
 
Mardi 13/10/2009
 
Lundi 27/04/2009
 


> Actualités à la une...

 

REVISION DU PLAN LOCAL D'URBANISME ET DU ZONAGE D'ASSAINISSEMENT

Ouverture de l'enquête publique sur les projets de révision du PLU et du zonage d'assainissement.
Ico  Scolaire Jeunesse - Pôle Enfance - 10/10/2017

POLE ENFANCE : PROGRAMME DES TAP POUR LE 2ème TRIMESTRE ET FICHE NAVETTE POUR

Programme, des activités proposées pour les T.A.P. du 6 novembre 2017 au 9 février 2018 et la Fiche navette pour le mois de novembre 2017. Ce document rempli et accompagné de votre règlement doit être rapporté au bureau de Pôle Enfance le mercredi 18 octobre entre 9h. et 12h. ou déposé dans la boite aux lettres de l'association au plus tard le mercredi 18 octobre à 12h..
Lire la suite
Ico  Scolaire Jeunesse - Pôle Enfance - 27/09/2017
 

POLE ENFANCE - PROGRAMME DES ACTIVITES PROPOSEES POUR LES VACANCES D'AUTOMNE 201

http://marlieux.com/upload/image/Pole%20enfance/Pragramme%20des%20vacances%20de%20printemps%202017%202%201024x745.jpg.
 

Nettoyons la nature

Les enfants de l'école nettoient les villages de Marlieux et Saint Germain sur Renon..
Ico  La Commune - Actualités - 13/10/2017
 

Le site web de Marlieux en plein boum !

Le compteur de visites du site de Marlieux avoisine les 10 000 visites mensuelles, retour sur l'histoire de ce succès....
Ico  La Commune - Actualités - 16/10/2017
 

La stèle du Curtelet sera restaurée pour le 11 novembre

Détériorée par un automobiliste au printemps la stèle vient d'être remise en état.
 

Logements communaux : un local commercial à louer

Un grand local commercial reste disponible à la résidence des Platanes.
 

Marlieux vu du ciel : avant et après

Voir Marlieux avant et maintenant est amusant et instructif.Dans les semaines à venir nous montrerons quelques vues aériennes du village "avant" et "après"..

Les règles d'urbanisme: le PLU en ligne

Depuis 2005 la commune est dotée d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il définit une règlementation très stricte et opposable pour tout ce qui concerne la construction (de la simple modification de façade à la réalisation d'un bâtiment, d'une clôture, à la création d'une piscine.
Lire la suite


> Articles les plus populaires...

Ico  La Commune - Actualités - 27/06/2009
 

La zone 30 au coeur du village : les règles

La zone 30 au cœur du village.

Les règles d'urbanisme: le PLU en ligne

Depuis 2005 la commune est dotée d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il définit une règlementation très stricte et opposable pour tout ce qui concerne la construction (de la simple modification de façade à la réalisation d'un bâtiment, d'une clôture, à la création d'une piscine.
Lire la suite
 

Pompiers de Marlieux : un siècle d'histoire

PETITE HISTOIRE DE LA COMPAGNIE des POMPIERS.
Ico  Scolaire Jeunesse - Ecole privée - 30/11/2014

L'école Saint-Jean Bosco

Présentation de l'école Fondée en 1983 à Bourg en Bresse (rue des Anciens Combattants) et installée à Marlieux (château de la Ville) en 1999, l'école Saint Jean Bosco est dirigée depuis 2003 par les prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.
Lire la suite
Ico  La Commune - Marpa le Renon - 03/01/2014
 

Informations sur la Marpa le Renon

Coordonnées de la Marpa le Renon.
 

Tri des ordures ménagères : un challenge !

Bien trier vos Ordures Ménagères (OM) est essentiel.


> Rubriques et catégories d'articles sur le site...

Mairie de Marlieux
Place de la mairie
01240 MARLIEUX
Tél.  04.74.42.86.30
Fax. 04.74.42.80.03
mairie.marlieux@wanadoo.fr
Dernières parutions
18/10/2017
SEMAINE DU GOUT : UNE BELLE REUSSITE DE POLE ENFANCE
 
16/10/2017
PROCHAINES MANIFESTATIONS
16/10/2017
La stèle du Curtelet sera restaurée pour le 11 novembre
 
16/10/2017
Logements communaux : un local commercial à louer
 
16/10/2017
Assemblée Générale du Comité des Fêtes et Calendrier 2018
 
13/10/2017
Stationnement interdit : attention ! Verbalisations !
13/10/2017
Le site web de Marlieux en plein boum !
 
12/10/2017
Marlieux vu du ciel : avant et après
 
11/10/2017
AIDE AUX USAGERS : LA MAISON DE SERVICES AU PUBLIC DEPLOYEE SUR LE TERRITOIRE
10/10/2017
POLE ENFANCE : PROGRAMME DES TAP POUR LE 2ème TRIMESTRE ET FICHE NAVETTE POUR
08/10/2017
L'AG de la Joyeuse Boule a eu lieu
 
06/10/2017
Nettoyons la nature
 
05/10/2017
Restaurant scolaire : Menus de la semaine du goût du 9 au 13 octobre 2017
 
05/10/2017
UNE DATE A RETENIR : LA SOIREE CHOUCROUTE ORGANISEE PAR LES CONSCRITS
 
04/10/2017
LE SOUVENIR FRANÇAIS OUVRE UNE ANTENNE A MARLIEUX
 
03/10/2017
Le site de la Communauté de Communes de la Dombes est à votre disposition
02/10/2017
REVISION DU PLAN LOCAL D'URBANISME ET DU ZONAGE D'ASSAINISSEMENT
 
02/10/2017
L'exposition d'Open Art : une réussite mais méritait un peu plus de monde
 
28/09/2017
BULLETIN MUNICIPAL EN PREPARATION
28/09/2017
Prévention : Monoxyde de carbone un gaz discret et très dangereux
 
27/09/2017
POLE ENFANCE - PROGRAMME DES ACTIVITES PROPOSEES POUR LES VACANCES D'AUTOMNE 201
 
26/09/2017
Farfouille des sapeurs Pompiers : encore une bonne édition
 
23/09/2017
Menace d'incendie à l'école primaire : plus de peur que de mal
 
22/09/2017
Date du prochain Conseil Municipal
21/09/2017
REPAS CHAMPETRE A LA MARPA
 
Lettre d'information
Inscription
Veuillez indiquer votre email pour recevoir la lettre de la mairie de marlieux dès sa parution !

  Valid

Téléchargement
Vous pouvez télécharger directement la lettre en cliquant sur le lien ci-dessous.

►  Télécharger la lettre

Météo Marlieux
Météo Marlieux © meteocity.com
Ico Mentions Légales

Directeurs de la publication
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET

Auteurs des articles
Gerard DESPLANCHE
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Lionel FORET
Pierre MILLET
Said BERRAKAM

Responsable technique et hébergement
Logo Mighty Prods
ResponsableMike GILBLAS
Adresse postaleRoute de Saint-Nizier
01240 MARLIEUX
Téléphone04-74-42-85-64
Messagerie électroniquemightyprods@gmail.com

Liste de diffusion de la Newsletter
Le fichier d'adresses électroniques constitué sur ce site a pour but d'informer les personnes qui ont souscrit volontairement à ce service (Newsletter). En aucun cas les adresses communiquées ne seront utilisées à d'autre fin que l'information et la communication, ou cédées à des fins commerciales.

Les fichiers ayant pour seules finalités la constitution et l'exploitation d'un fichier d'adresses à des fins d'information ou de communication externe en rapport avec les activités de la collectivité, à l'exclusion de toute sollicitation commerciale, sont dispensés de déclaration en vertu de la délibération de la CNIL du 9 mai 2006 (Dispense n°7).