Vendredi 22/03/2019 12:12   |   Admin  Dernière mise à jour effectuée il y a 1 jour
- + Taille texte  |   Mentions Légales  |   Plan du site  
Ok
Travailler à la Laiterie de Marlieux dans les années 30

TRAVAILLER A LA LAITERIE DE MARLIEUX ENTRE 1930 ET 1935


Sources : rapport de technologie écrit par Aimé DIOT, oncle de Denise DIAS, né en 1912. Ce mémoire a été écrit entre 1930 et 1935 dans le cadre de la formation d’ingénieur agronome.Il complète harmonieusement l'article sur l'histoire de la laiterie et est rapporté in extenso.


La LAITERIE COOPERATIVE "LE RENON" qui tire son nom de la rivière qui traverse la commune a été conçue en 1926 sur la proposition de monsieur Victor Berthaud, maire de Marlieux et mise en serviceen 1928. Pour son inauguration qui a eu lieu le 21avril 1929,un grand banquet a été servi à l’hôtel du Bugey  à Bourg en Bresse. En voici le menu :



La construction de cette laiterie a été pour ainsi dire le point de départ de la construction d’un grand nombre d’autres coopératives du même genre et bâties sur le même modèle. Néanmoins, celle de Marlieux reste pour le moment une des plus importantes du département de l’Ain.



Cette coopérative laitière a été fondée entre les cultivateurs de Marlieux et ceux de 12 communes environnantes, elle comporte actuellement 400 adhérents, elle a pour but la fabrication du fromage et du beurre ainsi que l’expédition du lait vers les grandes villes: Lyon en particulier et le Midi, cette expédition étant facilitée par la proximité de la gare ferroviaire. Elle permet aussi de faire vendre à un prix plus élevé les produits de la ferme : lait, crème et beurre.

Tous les adhérents se sont engagés à fournir à la coopérative la totalité du lait que produisent leurs fermes sauf toutefois celui nécessaire à l’alimentation: l’agriculteur ne peut donc plus fabriquer du beurre pour le vendre sur les marchés régionaux.


LES BÂTIMENTS :

Ils couvrent environ 500 mètres carrés, la salle « d’arrivage du lait » est la plus vaste, elle est située à environ 1,20m du sol pour faciliter le déchargement des bidons. Là, se trouve un grand bac divisé en deux qui est destiné au lavage de ces derniers et contre le mur de droite sont empilés ceux qui ne sont pas utilisés.


Deux bacs amènent le lait par des tuyaux dans le pasteurisateur , les écrémeuses ou les cuves à fromages.

La salle de la chaudière contient la chaudière et un tas de charbon servant à l’alimenter. La vapeur produite par celle-ci circule dans toute la coopérative à l’aide de tuyaux. Elle est utilisée pour pasteuriser le lait, chauffer les cuves à fromage ainsi que l’eau destinée au lavage des bidons.



Dans la salle des machines se trouvent les moteurs qui actionnent toutes celles de la coopérative. On y trouve également un grand bac pour la fabrication de la glace et du froid destiné au réfrigérant du pasteurisateur.

Un puits de 24m de profondeur fournit l’eau à la laiterie.


LE MATÉRIEL :

Il est des plus modernes et très complet: Deux camionnettes ( l’une de la marque Ford et l’autre de la marque Peugeot) sont utilisées par deux ouvriers de la coopérative pour ramasser le lait et amener à la gare les produits expédiés par voie ferrée. La laiterie possède 2500 bidons en fer battu et 500 en aluminium d’une contenance de 20 litres chacun.


LE LAIT:

La coopérative ramasse des quantités de lait variables suivant les saisons allant de 12000 à 14000 litres en été (là, deux tournées de ramassage sont nécessaires) pour redescendre à 6000 litres en hiver où un seul ramassage est fait journellement. En campagne, il est effectué par les deux camionnettes de la coopérative ainsi que par 4 autres appartenant à des particuliers. Il commence à 5 heures le matin, chaque ramasseur a un certain nombre de fermes à visiter ; les bidons de la veille et ceux du matin sont séparés.



Arrivé à la coopérative, le "lait froid" de la veille est pasteurisé et le "lait chaud" du matin employé à la fabrication de la crème ou du fromage. Le lait est vendu nature ou transformé.

Après pasteurisation, il est stocké dans 4 cuves de 600 litres situées au 1° étage. Il reste là jusqu’au moment de son expédition. Chaque jour, 2000 litres sont expédiés à "la Laiterie Moderne" de Lyon, au début par voie ferrée, maintenant, par un camion de "la Laiterie Moderne" qui vient le chercher. Une petite quantité est vendue aux consommateurs de la commune à 1Franc le litre, le reste est transformé.


ÉCRÉMAGE DU LAIT :



La quantité écrémée pendant l’année est à peu près constante. Cette quantité est en rapport avec le nombre de kilogrammes de beurre expédié chaque jour et qui varie entre 120 et 130 kg. Une partie presque insignifiante est vendue aux consommateurs de Marlieux à raison de 9 à 10 francs le litre.

L’écrémage se fait à l’aide de 2 centrifugeuses. La crème obtenue monte au premier étage à l’aide d’un système de pompe, où elle restera jusqu’au lendemain matin, moment de son emploi pour la fabrication du beurre.

Le beurre se fait dans une baratte qui a une capacité de 800 litres. Lorsqu’il sort de celle-ci, après avoir été lavé, un chariot le transporte près d’un malaxeur où il est placé. En quelques minutes, le beurre est malaxé puis à nouveau lavé. Lorsqu’il est terminé, on le met en mottes de différentes grosseurs suivant les commandes :

- Des mottes de 250 à 500grammes sont faites avec des moules en bois, remplis à la main. Ces mottes aussitôt enveloppées dans du papier sulfurisé sont alors prêtes pour l’ expédition qui se fait sur de courtes distances, dans des cartons pouvant en contenir 5kg.

- Pour les expéditions plus lointaines, elles sont placées dans des caissettes en bois, pouvant en contenir 10kg.

- Le beurre est aussi expédié en mottes de 10 kg auxquelles on donne la forme d’un cône. Celui-ci est enveloppé dans une toile de mousseline, puis recouvert de papier sulfurisé et pour finir d’un fort papier jaune analogue au papier de boucherie. Ainsi enveloppées, les mottes sont mises dans des cageots tronconiques en bois, à claire-voie, à l’intérieur desquels on dispose des fuseaux de paille. Les extrémités de cette paille sont ensuite attachées au-dessus de la motte de beurre.



La laiterie expédie sous différentes formes, entre 120 et 150kg de beurre par jour, le prix allant de 14 à 16 francs le Kilo. Ces expéditions se font particulièrement vers Lyon, Paris et Aix les Bains. Le beurre est expédié par voie ferrée.



FABRICATION DU FROMAGE DE GRUYÈRE :

Il se fait avec le lait "chaud" qui est envoyé dans 4 chaudières en cuivre à double parois ce qui permet le chauffage à la vapeur. Elles reçoivent chacune 800 litres de lait environ. A terme, chaque cuve aura permis d’obtenir un pain de gruyère de 65 à 70kg. La "mise en présure"  est une opération de toute première importance dans la fabrication du fromage. Cette présure est "fabriquée" par les fromagers : ils mettent tremper pendant une vingtaine d’heures une caillette de veau dans un récipient en grès contenant du petit lait. Ce récipient est placé dans un petit coffre dont la température intérieure est maintenue constante (16 à 17°) . La quantité mise dans chaque cuve est fonction de « la force » de la présure obtenue.

Chaque fromage reste 24 heures sous presse et on procède à 5 retournements. On fait ensuite passer ces pains de gruyère dans la cave d’affinage où ils sont placés dans un bac à saumure puis disposés sur des rayons pour permettre leur égouttement. Les fromages restent 24 heures dans la cave d’affinage.

De là, on les transporte dans les caves où ils resteront jusqu’à la vente. Celles-ci peuvent contenir jusqu’à 900 pains de gruyère, dans une température de 14 à 15°. Dans ces caves, ils sont lavés avec de la saumure à leur partie supérieure puis on les laisse sécher 24 heures avant de les retourner afin de saler l’autre face et ceci jusqu’à l’expédition. Grâce à de très bons fromagers qui sont actuellement à la laiterie, ces fromages sont arrivés à égaler tant en qualité qu’en prix, des fromages renommés du Jura.













(i) Article créé le 16/09/2011   -   Modifié le 16/09/2011 08:39:52         *  Article consulté 6630 fois
(i) Mots-clés    beurre (11)   laiterie (11)   cooperative (9)   litres (7)   fromage (6)   chaque (6)   marlieux (6)   cette (6)  


> Dans la même catégorie...

Lundi 06/02/2017
 
Mercredi 25/11/2015
 
Lundi 04/02/2013
 
Vendredi 22/06/2012
 
Lundi 31/10/2011
 
Vendredi 16/09/2011
 
Mardi 31/05/2011

Vie de la Commune : les trente dernières années

Noëlle COINTET secrétaire à la Mairie de MARLIEUX depuis le 1er septembre 1979 a pris sa retraite le 1er mai 2011. Dans son lors du "pot" de départ , elle décrit avec beaucoup de cœur le métier qui fut le sien , et fait un récapitulatif de la vie de la commune pendant les 30 dernières années.
Lire la suite
Samedi 16/01/2010
 
Mardi 13/10/2009
 
Lundi 27/04/2009
 


> Actualités à la une...

Ico  La Commune - Vie locale - 11/03/2019
 

Pompiers et motards accidentés : une manoeuvre intéressante.

Dimanche 10 mars les sapeurs -pompiers du CPI de Marlieux Saint Germain (Centre de Première Intervention) ontreçu les représentants de la Fédération française des Motards en Colère de l'Ain ( FFMC 01) pour une manœuvre bien inhabituelle ..
 

Classes en 4 et 9 : les conscrits font la Fête !

Samedi 16 et dimanche 17 mars 2019 : les conscrits de Marlieux et Saint Germain se sont retrouvés pour les animations et festivités traditionnelles. Bonne organisation et bonne ambiance sous la houlette de la Présidente Manon COTTE.
 

Vous pouvez consulter le nouveau Plan Local d'Urbanisme (PLU)

Le Conseil Municipal a validé par délibération du 26 mars la révision du PLU et il est exécutoire à la date du 9 mai 2018.Il est maintenant en ligne dans son intégralité. Mode d'emploi ci-dessous..
 

Ordures ménagères : une réforme de la taxation prévue

Le conseil communautaire de la Communauté de Communes de la Dombes a adopté , lors de sa séance du 31 janvier 2019 ,le passage à la redevance incitative sur l'ensemble du territoire à compter du 1er janvier 2021..
 

1 Appartement communal à louer à Marlieux

Il ne restez plus qu'un appartement T4 à louer dans l'ancienne Gendarmerie , appelée Résidence des Platanes . Renseignements ci dessous.
 

Suivi des travaux sur la Commune: reprise des travaux de la crèche

Cette rubrique donne un aperçu des chantiers sur la commune et est actualisée très régulièrement..

Un nouveau site pour la Communauté de Communes de la Dombes

Découvrez le nouveau site de la Communauté de Communes de la Dombes ,qui vous donnera de nombreuses informations utiles au quotidien..
Lire la suite
 

Ligne RER Lyon- Bourg : les Maires s'inquiètent

A l'initiative de Pierre Larrieu , Maire de Villars , 5 maires concernés par leur gare , dont bien sur Marlieux , viennent de s'adresser à la SNCF..

information importante : Inscription sur les listes électorales

A compter du 1er janvier 2019, avec l'entrée en vigueur du répertoire électoral unique, toute personne pourra solliciter son inscription sur les listes électorales en mairie toute l'année et, en vue d'un scrutin, jusqu'au 6e vendredi précédant ce scrutin (jusqu'au dernier jour du deuxième mois précédant le scrutin pour les scrutins).
Lire la suite
 

Bientôt un pylone pour les antennes téléphoniques

Un déplacement de l'antenne Orange située sur le château d'eau est prévue dans le courant du premier semestre 2019 , sur un pylône édifié au voisinage de la salle des Fêtes.Quelques informations..


> Articles les plus populaires...

Ico  Scolaire Jeunesse - Ecole privée - 30/11/2014

L'école Saint-Jean Bosco

Présentation de l'école Fondée en 1983 à Bourg en Bresse (rue des Anciens Combattants) et installée à Marlieux (château de la Ville) en 1999, l'école Saint Jean Bosco est dirigée depuis 2003 par les prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.
Lire la suite
 

Pompiers de Marlieux : un siècle d'histoire

PETITE HISTOIRE DE LA COMPAGNIE des POMPIERS.
Ico  La Commune - Marpa le Renon - 03/01/2014
 

Informations sur la Marpa le Renon

Coordonnées de la Marpa le Renon.
Ico  La Mairie - Publications - 16/01/2019
 

Compte-rendus du Conseil Municipal

Retrouvez les derniers compte-rendus du conseil municipal.

Tri des ordures ménagères : un challenge !

Bien trier vos Ordures Ménagères (OM) est essentiel: d'abord par civisme mais aussi que parce que c'est vous qui payez ! En 2008 les quantités étaient les suivantes.
Lire la suite

Tourisme-commerces-artisans-industries

Liste des entreprises non exhaustives,en particulier pour les auto-entreprises.
Lire la suite


> Rubriques et catégories d'articles sur le site...

Mairie de Marlieux
Place de la mairie
01240 MARLIEUX
Tél.  04.74.42.86.30
Fax. 04.74.42.80.03
mairie.marlieux@wanadoo.fr
Lettre d'information
Inscription
Veuillez indiquer votre email pour recevoir la lettre de la mairie de marlieux dès sa parution !

  Valid

Téléchargement
Vous pouvez télécharger directement la lettre en cliquant sur le lien ci-dessous.

►  Télécharger la lettre

Météo Marlieux
Météo Marlieux © meteocity.com
Ico Mentions Légales

Directeurs de la publication
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET

Auteurs des articles
Gerard DESPLANCHE
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET
Said BERRAKAM

Responsable technique et hébergement
Logo Mighty Prods
ResponsableMike GILBLAS
Adresse postaleRoute de Saint-Nizier
01240 MARLIEUX
Téléphone04-74-42-85-64
Emailmightyprods@gmail.com

Utilisation des cookies
Le site utilise des cookies uniquement pour mémoriser les préférences visuelles du visiteur (taille de la police). Il est possible, en configurant le navigateur utilisé, de refuser l'utilisation des cookies, à noter néanmoins que la mémorisation des paramètres visuels de l'utilisateur ne sera plus fonctionnelle dans un tel cas.

Liste de diffusion de la Newsletter
Le fichier d'adresses électroniques constitué sur ce site a pour but d'informer les personnes qui ont souscrit volontairement à ce service (Newsletter). En aucun cas les adresses communiquées ne seront utilisées à d'autre fin que l'information et la communication, ou cédées à des fins commerciales.

Les fichiers ayant pour seules finalités la constitution et l'exploitation d'un fichier d'adresses à des fins d'information ou de communication externe en rapport avec les activités de la collectivité, à l'exclusion de toute sollicitation commerciale, sont dispensés de déclaration en vertu de la délibération de la CNIL du 9 mai 2006 (Dispense n°7).

Pour se désinscrire de la liste de diffusion, il suffit d'en faire la demande auprès de la mairie par email.