Jeudi 29/06/2017 05:56   |   Admin  Dernière mise à jour effectuée il y a 20 heures
- + Taille texte  |   Mentions Légales  |   Plan du site  
Ok
Histoire de la Laiterie de Marlieux

HISTOIRE DE LA LAITERIE DE MARLIEUX

          Au moment où  débute la construction de la MARPA de MARLIEUX, il est apparu intéressant de rappeler très schématiquement l’histoire d’une aventure industrielle emblématique de la Commune, celle de la Laiterie. C’est en effet sur le site de la Laiterie que l’on va bientôt voir s’élever les murs de la maison de retraite, et il est fort probable que les nouveaux habitants de Marlieux ne connaissent pas grand-chose de l’histoire de ce bâtiment prestigieux en son temps.

         C’est à Denise DIAS que l’on doit l’essentiel de ce travail. Elle a retrouvé le mémoire de stage de son oncle, Aimé DIOT, qui travailla à la laiterie entre 1930 et 1935. Ce mémoire lui servit pour devenir ingénieur agronome à MONTPELLIER . Il est rapporté in extenso en annexe et apporte des détails étonnants sur la fabrication des produits issus du lait dans les années 30.

          La description des différentes étapes de la vie de la Laiterie est tirée d’un travail de monsieur André CHAMBAUD fait en mémoire de son père Pierre, cultivateur aux Chaffangères, Le document a été recueilli aux archives départementales de l’AIN.

          Elle s’appuie aussi sur les remarques de monsieur Pierre BREVET qui fut directeur administratif de la SICA pour ce qui concerne celle-ci.

Tous doivent être ici chaleureusement remerciés.

La LAITERIE de 1929 à 1983

          En 1926, Mr Victor Berthaud, maire de Marlieux et les maires des communes avoisinantes assistent à une réunion des producteurs de lait, à l’hôtel de la gare, à Marlieux. Ils se mettent d’accord pour créer une coopérative qui sera implantée sur un terrain acheté au bureau de bienfaisance de Marlieux.

          Le 6 septembre 1926, une assemblée générale constitutive nomme comme administrateurs pour Marlieux, Messieurs Victor Berthaud maire, Pierre Chambaud, Aimé Henry, Jean-Louis Curtet, Joseph Damien et Joseph Gay. Les communes de St Germain sur Renon, St André le Bouchoux, St Paul de Varax, St Nizier le Désert, Le Plantay, Villars les Dombes, Bouligneux, Sandrans, La chapelle du Châtelard et St Georges sur Renon sont partie prenante dans cette coopérative et de ce fait, 32 administrateurs sont élus .

La société civile ainsi créée sera dénommée :

« SOCIÉTÉ LAITIÈRE COOPÉRATIVE AGRICOLE "LE RENON" »


       Le 24 mai 1928, monsieur Redouté, fromager à Leyment est nommé comme premier directeur et c’est le 15 octobre 1928 qu’a lieu la mise en service de l’usine. La collecte du lait est alors assurée par des ramasseurs indépendants, propriétaires de leurs camions: cette formule durera jusqu’en 1966, date à laquelle des tanks à lait sont installés dans les fermes.

L’usine est prévue pour recevoir 10 000 litres de lait, fin 1928, la collecte est de 3 000 litres par jour, puis elle passera à près de 7000 litres en moyenne avec de gros écarts entre l’été et l’hiver.

L’inauguration officielle aura lieu le 21 avril 1929

Dans le journal de Ain du 22 avril 1929, on peut lire :

«  Hier, a eu lieu l’inauguration de l’immeuble de la SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE LAITIÈRE «LE RENON » de Marlieux….

A 10 heures 30, la fanfare de Villars arrivant par le train de Lyon, donna un concert devant la mairie puis un vin d’honneur fut offert aux invités dans le hall de la laiterie.

A midi trente, un banquet fut servi par Mr Martin, hôtelier à Bourg.


Après le dîner, les convives précédés de la fanfare, défilèrent en ville et un nouveau concert fut donné, ouvrant la fête foraine. Le soir, après la retraite aux flambeaux, un superbe feu d’artifice clôtura la journée. »


          Le 30 septembre 1929, monsieur Rossard est nommé comme nouveau directeur,il sera remplacé par Monsieur Dupas le 27 novembre 1930 lui même rapidement révoqué. Il est remplacé le 1er juin 1931 par monsieur Aimé Henry. Mr Victor Berthaud, Président fondateur donne sa démission le 23 juillet 1931 et Mr Pierre Chambaud le remplace.

La laiterie vers 1930 (cartes postales dues à l'obligeance de R. Deplatière)


 De 1931 à 1935 la collecte du lait est en baisse, elle remontera en 1936 pour arriver à près de 16 millions de litres en 1972. En 1932, la crise portant sur le gruyère amène la laiterie à vendre au détail et en demi-gros et le lait sera livré à Lyon par camion au lieu de chemin de fer.

La porcherie est louée à monsieur Bourgeois en 1932 et le sera à Monsieur Epily l’année suivante.

Le 16 mars 1933, Mr Blanchier directeur de la coopérative de Leyment, devient directeur à Marlieux, Il fait venir avec lui monsieur Marcel Janin, fromager à Leyment qui sera chargé de la fabrication. En 1934, pour raisons de santé, Mr Blanchier est remplacé par Mr Gannat qui assurera cette fonction jusqu’à la déclaration de la guerre. Mr Rongier, exploitant du domaine de "la Ville" viendra tous les matins assurer la bonne marche de la laiterie.

Monsieur A.Aynes occupera la place de directeur à partir du 11 janvier 1940


La déclaration de guerre amènera 43 nouveaux adhérents; les camions sont réquisitionnés et remplacés par des camions vétustes et en mauvais état. En 1944, on note une très grosse baisse de la collecte de lait de près de 1 million de litres due au manque d’essence pour le ramassage assuré en partie avec des chevaux, à une très grande sécheresse suivie de pluies continues et due au manque de fourrage et de tourteaux.

A dater du 15 avril 1945 monsieur Duret devient directeur.

En juillet 1945, retour d’Allemagne de monsieur Janin qui reprendra sa place de fromager jusqu’à sa retraite.

En 1946, la porcherie est exploitée par monsieur Duret pour le compte de la laiterie. En 1951,elle sera augmentée de 8 cases et en 1952, la porcherie de Priay sera achetée ainsi qu’un camion pour le transport du sérum.

Début janvier 1961, en raison de la fermeture de la société laitière des Dombes de St Paul de Varax, 22 nouveaux adhérents sont acceptés à Marlieux.

Avril 1962, monsieur Litras venant de la coopérative d’Etrez est choisi comme directeur ( monsieur Duret ayant demandé sa retraite) Il le restera jusqu’à la formation de la   SICA MARLEUX.NEUVILLE-LES-DAMES.SERVAS.


          Evolution technique : la coopérative qui avait été créée avec 6 cuves à gruyère passe à 12. L’installation des tanks réfrigérants à la ferme et le ramassage par camions citernes amènent en 1965 à l’achat d’une cuve multiple de 5OOO litres pour la fabrication du gruyère. Monsieur Léon Flutet, fromager, sera chargé de la fabrication de celui-ci dans cette nouvelle cuve, monsieur Janin dirigeant la fabrication traditionnelle.

Le 13 novembre 1967, monsieur Pierre Chambaud Président décède, il est remplacé par monsieur Julien Gaudet.

En 1968, la laiterie s’équipe d’ un camion citerne de 10000 litres et d’une machine pour le pressage pneumatique des fromages. Puis de nouvelles cuves sont achetées ainsi qu’un 3ème camion citerne et du matériel pour la manutention du fromage. A cette époque, la laiterie récupère le lait d’ environ 3800 vaches réparties chez 323 sociétaires.


1969 :  l’UNION DES COOPERATIVES DE L’AIN ou UCLA est constituée .

Elle rachète l’usine REYBIER à St Germain de Joux pour l’affinage et la commercialisation des fromages. Beaucoup plus tard, en 1985, elle se verra en difficulté et l’UCLA devra céder 49% des parts à la société ENTREMONT.

1970 :de nouveaux bâtiments sont mis en service avec de nouvelles cuves, de nouveaux tanks, la production laitière qui atteindra 15 740 000 litres en 1972, redescendra par la suite. De 1971 à 1980, la laiterie produit des emmentals carrés de 50kg. En 1980,c’est l’usine Reybier qui va demander l’arrêt de la fabrication.

D’autres remaniements suivent : la Coopérative Agricole Laitière de Chalamont, en difficulté, demande sa scission-fusion entre les coopératives de Marlieux et les Laiteries Réunies de La Valbonne-Leyment avec la moitié de la production de chaque côté ; ce qui est fait le premier janvier 1972. La porcherie de Priay est fermée par arrêté préfectoral pour manque de système d’épuration des eaux. Elle sera vendue en 1973.

Puis c’est la porcherie de Marlieux qui est arrêtée en 1977 sur proposition de monsieur Litras, compte tenu des problèmes de pollution engendrés. Elle sera démolie pour permettre l’agrandissement de la laiterie.

Le 13 mai 1980, monsieur Gaudet, atteint par la limite d’âge est remplacé par monsieur Emile Rimaud qui deviendra le dernier président de La coopérative de Marlieux.

En 1980, monsieur Litras met à l’essai un nouveau fromage ,«  le Fleuron des Dombes » .Cette fabrication sera rapidement abandonnée par la nouvelle structure mise en place.

Fin 1982, monsieur Litras prend sa retraite ap

rès plus de 20 années passées à la direction de la laiterie.


La LAITERIE de 1983 à 1996


          Le départ de monsieur Litras ainsi que celui du directeur de Neuville les Dames conduit les conseils d’administration respectifs à conclure un accord d’association avec les Fromageries "Bresse Bleu", l’écart important du prix du lait étant de moins en moins toléré par les sociétaires voisins de la zone de collecte de Bresse Bleu. C’est ainsi qu’est créée le 1 janvier 1983, sous l’égide de "BRESSE BLEU" la société SICA des coopératives de Marlieux-Neuville-Servas visant à gérer l’exploitation des coopératives de Marlieux et Neuville. Celles-ci conservent néanmoins leur identité.

Objectif de la SICA: créer de la richesse en gérant mieux, en faisant un effort commercial notamment pour arriver au rattrapage du prix du lait payé aux producteurs de "Bresse Bleu". Bresse Bleu s’assure ainsi une extension de la zone de collecte et trouve la quantité de lait nécessaire à son développement. Les coopérateurs de Marlieux et Neuville quant à eux, entrent par la grande porte à Bresse Bleu dont la réussite fait plus d’un envieux.

C’est le 31 décembre 1985, au cours d’un mémorable réveillon réunissant 1300 personnes (sociétaires et leurs familles), au Parc des Expositions de Bourg en Bresse, que les "accordailles" sont scellées entre les 3 Coopératives, la fusion devant intervenir dans un délai n’excédant pas 10 ans.

Extrait de l’Ain Agricole du 27décembre 1985 :

"ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Les derniers exercices de la Coopérative de Servas ont enregistré une telle augmentation des volumes que les choses se sont précipitées et que la fusion a ainsi pu être anticipée au 1er janvier 1986. Chaque coopérative a tenu une assemblée générale extraordinaire pour accepter une fusion des 3 laiteries pour n’en faire qu’une : "LES FROMAGERIES BRESSE BLEU" à Servas, le site de Marlieux étant conservé. L’ensemble du matériel sera désormais commun aux adhérents des 3 coopératives qui n’en font plus qu’une avec un seul Conseil d’Administration."

L’inauguration de la laiterie de Marlieux avait été fêtée en 1929 par un banquet avec fanfare et feu d’artifice, la fusion le fut par un réveillon

.

Extrait du progrès de Lyon, 3 janvier 1986 :

"Vous avez réveillonné en famille ?"

"Oui, nous étions presque 1 300…"

Cette bribe de conversation surprise dans la bouche de 2 amis, résumait en quelques mots  la nuit de la St Sylvestre passée par le personnel, les adhérents et amis des coopératives laitières de Marlieux, Neuville les dames et Servas à l’occasion de leur fusion sous l’égide des fromageries Bresse-bleu. Le Directeur Bernard Derrien pouvait être satisfait de sa soirée: la grande famille de Bresse-Bleu, dont le nom et la renommée ont franchi l’Océan, avait dit adieu à 1985 et accueilli 1986 dans un climat de joie et d’allégresse.

          Un nouveau fonctionnement : les camions de ramassage avec leurs chauffeurs sont transférés à "Bresse Bleu" qui assurera la gestion de la collecte des 3 coopératives. Axé sur la fabrication de l’Emmental, le site de Marlieux voit sa spécialisation encore accentuée avec un investissement très important effectué pour améliorer la production et la qualité du produit.

C’est dans un nouveau bâtiment que 6 000 meules d’Emmental peuvent être stockées. La quantité produite n’est pas régulière, le lait collecté servant en priorité à la fabrication des Fromageries Bresse-Bleu et ce sont les excédents qui sont transformés à Marlieux. Le personnel est utilisé à Marlieux ou à Servas selon les besoins. Les fromages vont en grande partie à l’usine Reybier et le reste aux Caves d’Affinage des Dombes à Villars. Le sérum est écrémé avant d’être séché, la crème utilisée dans la Fourme de Bresse tandis que celle du lait est transformée en beurre.

          La fin : malgré la fusion vécue dans l’euphorie générale, les difficultés financières de "BRESSE BLEU" liées à son fort développement hors de France vont apparaître. Ceci malgré la création en 1988 d’une Union de Coopératives dénommée " BRESSOR " qui regroupe autour de celle de Servas les coopératives de Bellignat, Bourg en Bresse, Grièges et St Triviers de Courtes.

C’est ainsi que le groupe BONGRAIN va prendre le contrôle de BRESSOR au 30 juin 1990.

L’emmental n’étant pas un fromage de marque à haute rentabilité, BONGRAIN choisit de fermer l’usine de Marlieux le 1er août 1996. L’intérêt des producteurs ayant été bien défendu, c’est surtout le village de Marlieux qui va souffrir de cette fermeture. Quant à l’âme dela coopérative de Marlieux, elle a rejoint au "paradis" des Coopératives laitières toutes celles de ses consœurs des Dombes : Chalamont, La Valbonne, Lent, Neuville les Dames, Villeneuve, Saint Etienne sur Chalaronne.

Pendant plusieurs années , le site de Marlieux offrira le bien triste visage d’une friche industrielle en attendant qu’un promoteur ne la transforme en un quartier résidentiel dans lequel va s’élever la future MARPA.

Vue de la Laiterie peu avant sa démolition...






(i) Article créé le 16/09/2011   -   Modifié le 13/11/2011 16:27:13         *  Article consulté 7424 fois
(i) Mots-clés    marlieux (27)   monsieur (25)   laiterie (20)   bresse (15)   cooperatives (11)   cooperative (10)   directeur (10)   fabrication (9)  


> Dans la même catégorie...

Lundi 06/02/2017
 
Mercredi 25/11/2015
 
Lundi 04/02/2013
 
Vendredi 22/06/2012
 
Lundi 31/10/2011
 
Mardi 31/05/2011

Vie de la Commune : les trente dernières années

Noëlle COINTET secrétaire à la Mairie de MARLIEUX depuis le 1er septembre 1979 a pris sa retraite le 1er mai 2011. Dans son lors du "pot" de départ , elle décrit avec beaucoup de cœur le métier qui fut le sien , et fait un récapitulatif de la vie de la commune pendant les 30 dernières années.
Lire la suite
Samedi 16/01/2010
 
Mardi 13/10/2009
 
Lundi 27/04/2009
 


> Actualités à la une...

Ico  Vie Pratique - Informations - 26/06/2017
 

AGENCE POSTALE COMMUNALE : DATES DE FERMETURE

Ci dessous les dates de fermeture de l'Agence Postale Communale.
Ico  Scolaire Jeunesse - Pôle Enfance - 26/06/2017

Pole Enfance - Fiche navette inscription pour le mois de septembre 2017

Ce document rempli et accompagné de votre règlement doit être déposé dans la boite aux lettres de Pôle Enfance située 5 Place du Marché si possible avant le vendredi 7 juillet 2017 ou lors de la permanence au bureau de Pôle Enfance le jeudi 31 août de 18h. à 19h.30..
Lire la suite
Ico  Scolaire Jeunesse - Pôle Enfance - 06/06/2017
 

POLE ENFANCE - PROGRAMME DES ACTIVITES PROPOSEES POUR LES VACANCES D'ETE 2017

http://marlieux.com/upload/image/Pole%20enfance/Pragramme%20des%20vacances%20de%20printemps%202017%202%201024x745.jpg.
Ico  La Commune - Vie locale - 25/04/2017
 

L'ex restaurant Entre Chasse et Pêche cherche un repreneur

Situé au cœur du village , sur la place centrale le restaurant autrefois appelé Entre Chasse et Pêche a permis de donner satisfaction pendant des années aux gourmets du village et des alentours.
 

Vie associative : activités diverses en cette fin juin

Le Club de l'Age d'Or visite la Drome.
Ico  La Commune - Vie locale - 28/06/2017
 

Amélioration de l'antenne SFR du château d'eau

En cette fin juin 2017 , SRF associé à Bouygues modifient les antennes du château d'eau pour une amélioration de la réception.
 

Logements communaux : reste à louer 1 T5

Dans les locaux de l'ancienne gendarmerie , dite résidence des Platanes , à proximité de la gare et dans un.
 

Bonaparte de passage à Marlieux

Ce fut un court passage,en 1793.Denise DIAS nous explique à quelle occasion..

Les règles d'urbanisme: le PLU en ligne

Depuis 2005 la commune est dotée d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il définit une règlementation très stricte et opposable pour tout ce qui concerne la construction (de la simple modification de façade à la réalisation d'un bâtiment, d'une clôture, à la création d'une piscine.
Lire la suite


> Articles les plus populaires...

Ico  La Commune - Actualités - 27/06/2009
 

La zone 30 au coeur du village : les règles

La zone 30 au cœur du village.

Les règles d'urbanisme: le PLU en ligne

Depuis 2005 la commune est dotée d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il définit une règlementation très stricte et opposable pour tout ce qui concerne la construction (de la simple modification de façade à la réalisation d'un bâtiment, d'une clôture, à la création d'une piscine.
Lire la suite
Ico  Scolaire Jeunesse - Ecole privée - 30/11/2014

L'école Saint-Jean Bosco

Présentation de l'école Fondée en 1983 à Bourg en Bresse (rue des Anciens Combattants) et installée à Marlieux (château de la Ville) en 1999, l'école Saint Jean Bosco est dirigée depuis 2003 par les prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.
Lire la suite
 

Pompiers de Marlieux : un siècle d'histoire

PETITE HISTOIRE DE LA COMPAGNIE des POMPIERS.
Ico  La Commune - Marpa le Renon - 03/01/2014
 

Informations sur la Marpa le Renon

Coordonnées de la Marpa le Renon.
 

Tri des ordures ménagères : un challenge !

Bien trier vos Ordures Ménagères (OM) est essentiel.


> Rubriques et catégories d'articles sur le site...

Mairie de Marlieux
Place de la mairie
01240 MARLIEUX
Tél.  04.74.42.86.30
Fax. 04.74.42.80.03
mairie.marlieux@wanadoo.fr
Dernières parutions
28/06/2017
Amélioration de l'antenne SFR du château d'eau
 
28/06/2017
PROCHAINES MANIFESTATIONS
26/06/2017
Pole Enfance - Fiche navette inscription pour le mois de septembre 2017
26/06/2017
AGENCE POSTALE COMMUNALE : DATES DE FERMETURE
 
26/06/2017
Vie associative : activités diverses en cette fin juin
 
22/06/2017
Bonaparte de passage à Marlieux
 
20/06/2017
Tournoi d'échec en plein air : c'est à Marlieux !
 
18/06/2017
Elections législatives à Marlieux : les résultats du 2ème tour
 
16/06/2017
Tournoi d'échec ce week end à Marlieux
 
15/06/2017
Samedi 17 juin : la Kermesse de l'école de Marlieux
 
13/06/2017
Après le Challenge Moissonnier , le challenge THEVENET : la saison boulistique
 
12/06/2017
Exposition Léz'Arts à Thèmes
 
11/06/2017
MESSAGE IMPORTANT A DESTINATION DES PROPRIETAIRES FONCIERS
 
11/06/2017
Fête de la Pêche : une belle journée
 
06/06/2017
POLE ENFANCE - PROGRAMME DES ACTIVITES PROPOSEES POUR LES VACANCES D'ETE 2017
 
23/05/2017
Quelques nouvelles du Tennis Club
 
23/05/2017
Encore un bon repas pour le Club de l'Age d'Or
 
23/05/2017
Fleurissement de la Commune : la saison débute !
 
22/05/2017
Date du prochain Conseil Municipal
18/05/2017
Club de yoga : Film-conférence débat sur l'Inde
18/05/2017
Apiculture - déclaration des ruches 2017
 
16/05/2017
BUDGET PRIMITIF 2017
16/05/2017
Assemblée Générale de la MARPA : bons résultats , bonne ambiance.
 
15/05/2017
Un nouveau lotissement à Marlieux
 
09/05/2017
Les donneurs de sang se retrouvent à Marlieux
 
Lettre d'information
Inscription
Veuillez indiquer votre email pour recevoir la lettre de la mairie de marlieux dès sa parution !

  Valid

Téléchargement
Vous pouvez télécharger directement la lettre en cliquant sur le lien ci-dessous.

►  Télécharger la lettre

Météo Marlieux
Météo Marlieux © meteocity.com
Ico Mentions Légales

Directeurs de la publication
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET

Auteurs des articles
Gerard DESPLANCHE
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Lionel FORET
Pierre MILLET
Said BERRAKAM

Responsable technique et hébergement
Logo Mighty Prods
ResponsableMike GILBLAS
Adresse postaleRoute de Saint-Nizier
01240 MARLIEUX
Téléphone04-74-42-85-64
Messagerie électroniquemightyprods@gmail.com

Liste de diffusion de la Newsletter
Le fichier d'adresses électroniques constitué sur ce site a pour but d'informer les personnes qui ont souscrit volontairement à ce service (Newsletter). En aucun cas les adresses communiquées ne seront utilisées à d'autre fin que l'information et la communication, ou cédées à des fins commerciales.

Les fichiers ayant pour seules finalités la constitution et l'exploitation d'un fichier d'adresses à des fins d'information ou de communication externe en rapport avec les activités de la collectivité, à l'exclusion de toute sollicitation commerciale, sont dispensés de déclaration en vertu de la délibération de la CNIL du 9 mai 2006 (Dispense n°7).