Lundi 21/08/2017 23:30   |   Admin  Dernière mise à jour effectuée il y a 11 heures
- + Taille texte  |   Mentions Légales  |   Plan du site  
Ok
Le cimetière du village

LE CIMETIÈRE DU VILLAGE

C’est en 1818 qu’on trouve la première mention du cimetière de Marlieux dans les délibérations du conseil municipal. A cette époque, il était situé autour de l’église et c’est le sieur Hugon, marchand de fer à Marlieux qui a installé une clôture autour de celui-ci.

Il faudra attendre 1849 pour en trouver une nouvelle trace:

Au cours de la délibération du 10 mai, sont évoquées les nuisances provoquées par un cours d’eau fait à partir de l'étang de Marlieux.  Monsieur Raymond avait créé ce cours d'eau pour alimenter son moulin et comme il longeait le cimetière , par infiltration, ses eaux dégradaient ce dernier.

Le  Grand Etang de Marlieux  ainsi dénommé car il venait jusque vers l’église et la route du village, face à la route de St germain , participait au fonctionnement du moulin aujourd’hui démoli, qui se trouvait de l’autre côté de la route (impasse du moulin).

En couleurs 2 extraits du cadastre napoléonien daté de 1810 montrant que le Grand Etang de Marlieux cerne le terrain de l'église et du cimetière.

En noir et blanc un extrait d'une carte publiée vers 1850 montrant les limites du Grand Etang côté village et le cours d'eau alimentant le moulin.


Le 12 février 1854:

On envisage de niveler le cimetière pour favoriser l’écoulement des eaux qui se jettent dans les fondations de l’église, la détériorant chaque jour.

Le 10 mai 1854:

Monsieur le Maire et le conseil municipal décident la construction d'un nouveau cimetière sur un terrain donné par Monsieur Raymond considérant:

 - que l’ancien cimetière est beaucoup trop petit et par conséquent pernicieux à cause des tombes trop souvent remuées.

 - qu’il est autour de l’église, à la portée de la maison d’école et que les enfants ne peuvent sortir de classe sans passer dessus,

 - qu’il est presque une place publique traversée par trois passages où tout le monde et même les animaux entrent à volonté,

 - que Monseigneur l’Evêque de Belley lors d’une visite pastorale l’a trouvé si inconvenant qu’il l’aurait interdit s’il n’avait pas connu les dispositions dans lesquelles nous étions d’en faire un autre.

Le 25 octobre 1857:

C'est la réception définitive des travaux de la clôture du nouveau cimetière.

En 1885:

Le cimetière nécessite des réparations et un agrandissement. Le conseil municipal estime les travaux indispensables et urgents mais les ressources de la commune ne permettent pas une dépense aussi forte et le conseil demande qu’il lui soit alloué une subvention égale à la moitié de la dépense prévue.

Août 1885:

Le Maire soumet au Conseil les plans et devis de l’agrandissement projeté du cimetière (ceux-ci ont été faits par Mr Coppé, architecte de Bourg.)

Cet agrandissement se fait sur un terrain, appartenant à la Fabrique de l’église de Marlieux.

Le devis dressé par Mr Coppé étant trop élevé, la hauteur des murs de clôture sera abaissée à 2 mètres, la maçonnerie s’élèvera seulement à 0,80m au dessus des fondations et le surplus sera fait en pisé de terre. Un fossé pourrait être fait extérieurement aux murs de clôture tant pour l’écoulement des eaux que pour la prise de terre pour le pisé.


Le 4 juillet 1886:

Le conseil décide à l’unanimité que l’agrandissement du cimetière peut être sans inconvénient reporté à une date ultérieure, que la commune maintient son projet et prie l’administration de lui retourner les plans et devis pour en faciliter plus tard l’exécution et qu’en attendant seules les réparations urgentes seront faites. Les travaux seront réalisés deux ans plus tard.

En 1899:

Nouveau projet d’agrandissement du cimetière.

La commune échange une parcelle de terrain dite "des Gras" appartenant à la Fabrique paroissiale de Marlieux contre une parcelle appelée "la Thuilerie" faisant partie d’un ancien chemin public délaissé et déclassé. La partie agrandie du cimetière ne pourra servir aux inhumations qu’après avoir été close de murs et appropriée à sa destination. L’année suivante, on procéda à des travaux de terrassement et de nivellement du nouveau cimetière.



En 1901:

le Conseil municipal considère qu’il est urgent de désigner dans le cimetière les emplacements destinés à l’avenir aux différentes concessions de terrains pour sépultures: les plates bandes situées à droite et à gauche de l’entrée jusqu’à la première allée transversale seront destinées aux concessions à perpétuité. Les plates bandes longeant les murs Est et Ouest seront pour les concessions trentenaires et les concessions temporaires seront contre le mur au fond du cimetière.

5 JANVIER 1914:

Monsieur Renaud, maire du village, donne connaissance au Conseil des propositions qui lui ont été faites par monsieur Guigard de Villars dans le but d’obtenir le monopole des inhumations dans la commune de Marlieux. La proposition est acceptée pour une durée de 15 ans à partir du 1er janvier 1914.

Mr Guigard fournira un corbillard en excellent état avec les ornements ci après indiqués selon la classe choisie:

Première classe: corbillard attelé d’un cheval, 5 plumets sur le pavillon, drap avec broderies, galons, franges et glands d’argent.

Deuxième classe: corbillard attelé d’un cheval, garnitures, drap orné d’étoiles, galons et franges en laine.

Troisième classe: corbillard attelé d’un cheval sans aucune garniture sauf le drap.

Il peut être établi au gré des familles un hors classe avec 2 chevaux dont le prix sera à débattre avec l’entrepreneur. Le concessionnaire devra sur présentation du certificat réglementaire, assurer gratuitement en 3ème classe l’inhumation des indigents. Dans le délai d’un an la commune mettra à la disposition du concessionnaire, un brancard déposé au cimetière.

Tout corbillard venant d’une autre localité pour une inhumation à Marlieux, devra sauf entente avec le concessionnaire s’arrêter aux limites suivantes:

Venant de bourg : bifurcation de la route nationale vers l’étang des Vavres.

Venant de Lyon: ou de Chalamont : bifurcation de la Mitaine.

Venant de toute autre direction: aux endroits fixés à l’article 4 pour déterminer les limites de la commune.

Les familles auront la faculté de faire transporter le corps par des porteurs depuis les limites d’arrêts au cimetière ou du domicile du défunt à ces mêmes limites.

En 1919:

les concessions temporaires sont supprimées, le prix des autres concessions est augmenté. Les soldats morts pour la France auront droit à une concession perpétuelle gratuite.

En 1923:

Monsieur Longin de Pont de Veyle creusera un puits de 15 mètres de profondeur au cimetière et en 1948, une pompe à bras est achetée.

En 1977:

Le cimetière sera à nouveau agrandi suite à l’achat par la commune de 31 ares de terrain appartenant au bureau d’aide sociale (après avis favorable d'un géologue). Cet agrandissement sera clos d’un mur en préfabriqué et deux ans plus tard, un columbarium trouvera sa place dans ce nouvel espace.





(i) Article créé le 31/10/2011   -   Modifié le 13/11/2011 16:39:44         *  Article consulté 5345 fois
(i) Mots-clés    cimetiere (20)   marlieux (9)   conseil (8)   commune (7)   concessions (6)   eglise (6)   monsieur (6)   agrandissement (6)  


> Dans la même catégorie...

Lundi 06/02/2017
 
Mercredi 25/11/2015
 
Lundi 04/02/2013
 
Vendredi 22/06/2012
 
Vendredi 16/09/2011
 
Mardi 31/05/2011

Vie de la Commune : les trente dernières années

Noëlle COINTET secrétaire à la Mairie de MARLIEUX depuis le 1er septembre 1979 a pris sa retraite le 1er mai 2011. Dans son lors du "pot" de départ , elle décrit avec beaucoup de cœur le métier qui fut le sien , et fait un récapitulatif de la vie de la commune pendant les 30 dernières années.
Lire la suite
Samedi 16/01/2010
 
Mardi 13/10/2009
 
Lundi 27/04/2009
 


> Actualités à la une...

Ico  Scolaire Jeunesse - Pôle Enfance - 03/08/2017

Programme des activités TAP pour la rentrée 2017

L'association Pôle Enfance de Marlieux vient de publier le programme des activités proposées aux enfants dans le cadre des TAP pour la rentrée 2017 2017 (périodes du 4 septembre au 20 octobre 2017).
Lire la suite

PROCHAINES MANIFESTATIONS

La prochaine est le repas Friture du Club de l'Age d'Or , ouvert à tous.Reprise des cours de gymnastique et de Yoga (voir détails).
Lire la suite
Ico  La Commune - Vie locale - 28/07/2017
 

Cuivre en Dombes offre un splendide concert à Marlieux

Beaucoup de monde pour le concert organisé sur la place du Marché par Cuivres en Dombes.
 

Boules : les Pappy se rebellent !

Beau succès pour les "Anciens" de la Joyeuse Boule qualifiés au championnat de France !.
Ico  Vie Pratique - Informations - 21/07/2017
 

MAIRIE et AGENCE POSTALE COMMUNALE : DATES DE FERMETURE

Ci dessous les dates de fermeture de la mairie et de l'Agence Postale Communale.
Ico  Vie Pratique - Informations - 18/07/2017
 

SOYEZ VIGILANTS ET ATTENTIFS

La période estivale est propice aux tentatives d'effractions et aux incivilités diverses.

Deux nouvelles déchèteries sont utilisables par les habitants de Marlieux

Ci-dessous les horaires d'ouverture et les conditions d'accès aux déchèteries de la Communauté de Communes de la Dombes ainsi que les formulaires pour obtenir les laissez-passer indispensables.
Lire la suite
 

Bonaparte de passage à Marlieux

Ce fut un court passage,en 1793.Denise DIAS nous explique à quelle occasion..

Les règles d'urbanisme: le PLU en ligne

Depuis 2005 la commune est dotée d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il définit une règlementation très stricte et opposable pour tout ce qui concerne la construction (de la simple modification de façade à la réalisation d'un bâtiment, d'une clôture, à la création d'une piscine.
Lire la suite


> Articles les plus populaires...

Ico  La Commune - Actualités - 27/06/2009
 

La zone 30 au coeur du village : les règles

La zone 30 au cœur du village.

Les règles d'urbanisme: le PLU en ligne

Depuis 2005 la commune est dotée d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU). Il définit une règlementation très stricte et opposable pour tout ce qui concerne la construction (de la simple modification de façade à la réalisation d'un bâtiment, d'une clôture, à la création d'une piscine.
Lire la suite
 

Pompiers de Marlieux : un siècle d'histoire

PETITE HISTOIRE DE LA COMPAGNIE des POMPIERS.
Ico  Scolaire Jeunesse - Ecole privée - 30/11/2014

L'école Saint-Jean Bosco

Présentation de l'école Fondée en 1983 à Bourg en Bresse (rue des Anciens Combattants) et installée à Marlieux (château de la Ville) en 1999, l'école Saint Jean Bosco est dirigée depuis 2003 par les prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.
Lire la suite
Ico  La Commune - Marpa le Renon - 03/01/2014
 

Informations sur la Marpa le Renon

Coordonnées de la Marpa le Renon.
 

Tri des ordures ménagères : un challenge !

Bien trier vos Ordures Ménagères (OM) est essentiel.


> Rubriques et catégories d'articles sur le site...

Mairie de Marlieux
Place de la mairie
01240 MARLIEUX
Tél.  04.74.42.86.30
Fax. 04.74.42.80.03
mairie.marlieux@wanadoo.fr
Lettre d'information
Inscription
Veuillez indiquer votre email pour recevoir la lettre de la mairie de marlieux dès sa parution !

  Valid

Téléchargement
Vous pouvez télécharger directement la lettre en cliquant sur le lien ci-dessous.

►  Télécharger la lettre

Météo Marlieux
Météo Marlieux © meteocity.com
Ico Mentions Légales

Directeurs de la publication
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET

Auteurs des articles
Gerard DESPLANCHE
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Lionel FORET
Pierre MILLET
Said BERRAKAM

Responsable technique et hébergement
Logo Mighty Prods
ResponsableMike GILBLAS
Adresse postaleRoute de Saint-Nizier
01240 MARLIEUX
Téléphone04-74-42-85-64
Messagerie électroniquemightyprods@gmail.com

Liste de diffusion de la Newsletter
Le fichier d'adresses électroniques constitué sur ce site a pour but d'informer les personnes qui ont souscrit volontairement à ce service (Newsletter). En aucun cas les adresses communiquées ne seront utilisées à d'autre fin que l'information et la communication, ou cédées à des fins commerciales.

Les fichiers ayant pour seules finalités la constitution et l'exploitation d'un fichier d'adresses à des fins d'information ou de communication externe en rapport avec les activités de la collectivité, à l'exclusion de toute sollicitation commerciale, sont dispensés de déclaration en vertu de la délibération de la CNIL du 9 mai 2006 (Dispense n°7).