Samedi 18/05/2024 12:49   |   Admin  Dernière mise à jour effectuée il y a 1 jour
- + Taille texte  |   Mentions Légales  |   Plan du site  
Ok
Foires et marchés à Marlieux

FOIRES ET MARCHES A MARLIEUX .

 

 Denise DIAS ,à partir de l'étude des registres du Conseil Municipal de Marlieux , montre qu'elle a été l'importance des foires et des marchés dans la vie locale du village , à une époque où l'on ne faisait pas ses achats sur internet!

Les textes en italique reproduisent fidèlement les compte-rendus du Conseil.Quelques reproductions de cartes postales montrent l'aspect de la place "du Marché" , avec sur l'une d'entre elles une structure métallique servant d'abri.

 

 

La première notion de foires à Marlieux date de  1772 : à cette époque ,  quatre foires avaient été établies: le 3 février, le 25 mai, le lundi suivant le premier dimanche d’août après la fête patronale et le 13 novembre, au lendemain de la St Martin.

 

Mais c’est seulement en 1854 que l’on trouve pour la première fois dans les délibérations du conseil municipal présidé par monsieur Hugues Goiffon ,maire, la demande de création d’un marché, le vendredi de chaque semaine.

 

« Cette commune étant très pauvre, elle doit chercher à se créer des ressources , de plus, étant très éloignée des villages où se tiennent des marchés, elle fait des dépenses pour s’y rendre afin de vendre ses marchandises et sa grande place permettra facilement de recevoir tous les étalages.

Les communes avoisinantes trouveront aussi des avantages dans l’établissement de ce marché à l’exception peut-être de Villars et Châtillon.

Nous prions donc Monsieur le Préfet et Monsieur le Sous- Préfet de bien vouloir venir à notre aide et entendre notre demande, ils rendront un véritable service à la commune de Marlieux et à plusieurs autres .

Nous avons aussi l’honneur de faire remarquer à Monsieur le Préfet qu’il n’y a point de marché aux environs le vendredi, jour choisi pour l’établissement de celui de Marlieux. »

 

Mais de nombreux marchés s’étant créés ce même jour les années suivantes dans les communes alentours, en 1873  le marché est déplacé du vendredi au lundi, les pourvoyeurs coquetiers ne pouvant se rendre régulièrement à celui de Marlieux .

13 juillet 1879 : l'on parle pour la première fois de foire ...et de l'importance de la gare...!

Le maire expose au conseil que depuis plusieurs années déjà, il a été question de demander l’établissement de foires à Marlieux mais que pour divers motifs, le conseil avait ajourné cette demande.

Il estime que le moment est venu :

- considérant que le marché établi chaque semaine s’est développé considérablement,

- que Marlieux est le centre d’une contrée où "l’élève" du bétail a pris un grand essor et la gare du chemin de fer des Dombes à Marlieux est de toutes les gares de cette ligne, celle où le trafic des marchandises est le plus important.

- considérant de plus que l’ouverture du chemin de fer de Marlieux à Châtillon doit avoir lieu très prochainement

- que cette nouvelle ligne augmentera beaucoup les facilités de communication avec d’autres communes.

Si les 4 foires crées en 1772 sont tombées en désuétude, c’est par suite du dépeuplement et de l’appauvrissement du pays des Dombes, il paraît donc juste de rétablir, au moment où l’accroissement de la population est constante,(elle s’est accrue de plus d’un tiers depuis 1886) 3 foires qui de l’avis des cultivateurs les plus expérimentés du pays ,il y a lieu d’en fixer les époques aux premiers lundis de mars, de juin et de novembre.

Pour ces raisons, le Conseil municipal présidé par Monsieur Givord, maire, demande à l’unanimité l’autorisation de les créer.

L’année suivante, un arrêté préfectoral les autorise; un crédit est alors voté pour la création d’affiches et de publications diverses.

 

 

9 novembre 1884.

Un droit de 10 centimes par mètre carré sera perçu aux foires et marchés de la commune ainsi

que les dimanches sur les emplacements occupés par les marchands forains.

 

 En 1892, la ville de Bourg en Bresse demande la création d’une foire chaque semaine alors qu’elle possède déjà une foire bimensuelle et des marchés hebdomadaires qui suffisent grandement à assurer les transactions commerciales de la région.

Considérant que les petites localités sont trop souvent sacrifiées aux intérêts commerciaux, le conseil municipal de Marlieux s’oppose à cette demande.

 Pour fidéliser la venue des coquetiers Bonvoisin et Méant aux marchés de marlieux pendant l’année 1900, une subvention leur est accordée.

 

 

17 juin 1900 : RÉGLEMENTATION DU MARCHE . On ne "rigole" pas ...!

ARTICLE PREMIER :

Le marché public se tiendra sur la place dont les limites sont déterminées par une ligne partant de l’entrée principale de l’école publique de filles et suivant la bordure de la route jusqu’à l’Hôtel de la Place.

ARTICLE 2 :

Les coquetiers tiendront leurs emballages sur la deuxième ligne des marronniers.

Ils ne pourront pas,pour acheter leurs marchandises, sortir des limites ci-dessus fixées et commencer leurs achats avant 7 heures du matin pendant l’été et 8 heures et demie en hiver.

ARTICLE 3 :

Les cultivateurs approvisionnant le marché, tiendront leurs marchandises ou déposeront leurs paniers sur la ligne d’arbres bordant la route.

Ils ne devront jamais porter ou laisser porter leur marché directement vers les balles des coquetiers, avant d’avoir débattu le prix.

ARTICLE 4 :

Les infractions au présent arrêté seront constatées par le garde-champêtre et feront l’objet d’un procès verbal.

Fait à Marlieux le 17 juin 1900.     Le maire : Monsieur RENAUD



29 janvier 1914

Le conseil municipal désigne Messieurs Tisserand, Damien, Déroche, Borgat et Michon pour

faire partie de la commission chargée de réorganiser le marché.

La surveillance de celui-ci sera confiée au sieur Arbant Antoine qui sera en même temps

chargé de transporter, de la gare sur la place du marché et du marché à la gare, les cages et

colis des pourvoyeurs coquetiers afin d’encourager ces derniers à fréquenter régulièrement le

marché de Marlieux.

 

Le conseil vote à monsieur Arbant un crédit de 167 francs correspondant à cette charge du

1er mars au 31 décembre 1914.

Pour les années suivantes, l’allocation annuelle consentie sera de 200 francs.



 

Dans les années suivantes , le nombre de marchés s'accroit dans les communes voisines et celui de Marlieux tombe peu à peu en désuétude pour finir par s’éteindre. Aucune mention de la date de sa disparition n'est retrouvée dans les publications du Conseil Municipal.


 

 

 

 


(i) Article créé le 04/02/2013   -   Modifié le 04/02/2013 07:32:05         *  Article consulté 7530 fois
(i) Mots-clés    marlieux (16)   marche (13)   conseil (10)   marches (9)   foires (9)   cette (7)   monsieur (7)   municipal (6)  


> Dans la même catégorie...

Lundi 06/02/2017
 
Mercredi 25/11/2015
 
Lundi 09/09/2013

Petite histoire : les Croix de MARLIEUX

LES CROIX DE MARLIEUX Crées sous Napoléon, les missions avaient pour but d'évangéliser la population. Des Missionnaires de Campagne allaient dans les villages et prêchaient durant une semaine.
Lire la suite
Vendredi 22/06/2012
 
Lundi 31/10/2011
 
Vendredi 16/09/2011
 
Mardi 31/05/2011

Vie de la Commune : les trente dernières années

Noëlle COINTET secrétaire à la Mairie de MARLIEUX depuis le 1er septembre 1979 a pris sa retraite le 1er mai 2011. Dans son lors du "pot" de départ , elle décrit avec beaucoup de cœur le métier qui fut le sien , et fait un récapitulatif de la vie de la commune pendant les 30 dernières années.
Lire la suite
Samedi 16/01/2010
 
Mardi 13/10/2009
 
Lundi 27/04/2009
 


> Actualités à la une...

 

Le 8 mai 1945 : commémoration à Marlieux et au Curtelet

La traditionnelle commémoration au Monument aux Morts de Marlieux a été précédée d'un dépôt de gerbe devant la stèle du Curtelet , édifiée à la mémoire de résistants fusillés dans le voisinage en juillet 1944.
 

Le Carnaval de l'école publique en images...

Très beau carnaval sur le thème des jeux olympiques en ce samedi 4 mai ..
 

Léz'Arts à Thèmes fête ses 20 ans !

A l'occasion de ses 20 ans, l'association propose une journée d'exposition des œuvres des adhérents, et offre un concert le soir..
 

RETRAIT DES BACS JAUNES

Retrait des bacs jaunes, du 6 mai au 22 juin 2024 inclus.

Attention ! Changement de signalisation important sur la RD 90 !

A hauteur du passage à niveau de la Gare inversion du sens de priorité !.
Lire la suite
 

Les Jardins Familiaux à votre disposition !

Le Président de l' Association des Jardins Familiaux , Christophe Marchand , vous invite à venir profiter d'une des parcelles encore disponibles sur le terrain situé à côté de la résidence des Platanes , route de Saint Nizier.

ZAEnR - Concertation du public

Concertation du public sur la définition des zones d'accélération des énergies renouvelables (ZAEnR).
Lire la suite
 

Suivi des travaux sur la Commune

Cette rubrique donne un aperçu des chantiers sur la commune et est actualisée très régulièrement..
 

Vous pouvez consulter le nouveau Plan Local d'Urbanisme (PLU)

Le Conseil Municipal a validé par délibération du 26 mars la révision du PLU et il est exécutoire à la date du 9 mai 2018.Il est maintenant en ligne dans son intégralité. Mode d'emploi ci-dessous..


> Articles les plus populaires...

 

LA POSTE DE MARLIEUX

"Petite histoire" de la Poste à Marlieux , depuis son origine en 1876 , racontée par Denise DIAS.On appréciera tout particulièrement les festivités faites pour l'inauguration..
 

Les bascules à Marlieux , depuis 1871.

La bascule située devant la Mairie ne date évidemment pas de 1871 , comme pourrait le faire croire la décoration faite amicalement par Muriel (Lézard'à Thèmes) Mais cette date fait référence à l'installation de la première bascule à Marlieux en 1871..
 

Images d'hier et d'aujourd'hui

Voici quelques photos de Marlieux, photos d'hier et d'aujourd'hui.
 

Quand Marlieux avait deux gares...

Fût un temps ou Marlieux disposait de 2 gares....
Ico  Scolaire Jeunesse - Ecole privée - 30/11/2014

L'école Saint-Jean Bosco

Présentation de l'école Fondée en 1983 à Bourg en Bresse (rue des Anciens Combattants) et installée à Marlieux (château de la Ville) en 1999, l'école Saint Jean Bosco est dirigée depuis 2003 par les prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.
Lire la suite

Tourisme, commerces, artisans et entreprises

Liste des entreprises non exhaustives,en particulier pour les auto-entreprises.
Lire la suite


> Rubriques et catégories d'articles sur le site...

Mairie de Marlieux
Place de la mairie
01240 MARLIEUX
Tél.  04.74.42.86.30
Fax. 04.74.42.80.03
mairie.marlieux@wanadoo.fr
Lettre d'information
Vous pouvez télécharger la denière lettre en cliquant sur le lien ci-dessous.

►  Télécharger la lettre

Météo Marlieux
Météo Marlieux © meteocity.com
Ico Mentions Légales

Directeurs de la publication
Ajoux
Delphine CURNILLON
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET

Auteurs des articles
Ajoux
Delphine CURNILLON
Jean-Paul GRANDJEAN
Joel FAGNI
Pierre MILLET
Said BERRAKAM

Responsable technique et hébergement
Logo Mighty Prods
ResponsableMike GILBLAS
Adresse postaleRoute de Saint-Nizier
01240 MARLIEUX
Téléphone04-74-42-85-64
Emailmightyprods@gmail.com

Utilisation des cookies
Le site utilise des cookies uniquement pour mémoriser les préférences visuelles du visiteur (taille de la police). Il est possible, en configurant le navigateur utilisé, de refuser l'utilisation des cookies, à noter néanmoins que la mémorisation des paramètres visuels de l'utilisateur ne sera plus fonctionnelle dans un tel cas.